18/12/2003

Rigolatware

En informatique, les anglo-saxons raffolent des termes se terminant en "ware" : shareware, hardware, freeware, software, netware, etc. qu’il est souvent difficile de traduire. Voici donc une nouvelle terminologie "adaptée" aux Belges (qu'on adore ^^)

Abreuvware : serveur de réseau
Assomware : logiciel trop complexe
Aurevware : procédure pour quitter un logiciel
Baigneware : logiciel de nettoyage du disque rigide
Boudware : logiciel dédié à la méditation
Cherware : logiciel trop cher
Coulware : réseau local d'une entreprise
Depotware : poubelle de Windows
Dortware : logiciel ennuyeux
Égoutware : logiciel qui filtre les données inutiles
Embaumware : logiciel dédié à l'archivage de longue durée
Entonware : logiciel de compression de données
Isolware : logiciel réservé à un usage électoral
Manware : logiciel réservé à une élite
Mirware : logiciel de copie
Mouchware : logiciel anti-virus
Oratware : logiciel qu'il faut prier pour qu'il fonctionne
Purgatware : logiciel dont il faut se confesser après utilisation
Purienabware : logiciel commandité par les producteurs d’alcool
Promontware : logiciel d'observation
Promouvware : logiciel de démonstration
Rotisware : salle d'informatique mal climatisée
Suppositware : autre logiciel anti-virus
Tirware : logiciel spécialisé pour le classement des dossiers
Tupperware : forum de discussion de directrices de plusieurs entreprises
Vatferware : logiciel de contrôle d'accès

07:24 Écrit par Neoarcana | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Tiens Tiens ça m'dit kek choze ct'histware....

Écrit par : supersthistware | 19/12/2003

Les commentaires sont fermés.