21/11/2003

L'indifférence


Ce qu'il y a de pire, je pense, c'est l'indifférence ... surtout celle de ceux qui compte à nos yeux ... Cette impression de transparence, d'avoir existé puis de devenir néant aux yeux de ceux que l'on affectionne tant ... On ne sait pas quoi faire, rendre cette indifférence ou chercher à attirer son attention? à raviver cette lumière, à se battre pour ne pas laisser les choses en l'état, état que l'on trouve absurde ... Je tente de combiner les deux, l'indifférence verbale à la manifestation écrite ... avec l'espoir de créer une "secousse" suffisamment grande pour sortir de cet état injustifié.


Quelques citations:

"Carte du Tendre : On ne va d'Amour en Amitié, lieux qui paraissent voisins, qu'en repassant par l'abîme l'indifférence, si verdoyant que, la plupart du temps, on y reste." [Robert Poulet]
Extrait de Contre l'amour, la jeunesse, la plèbe

"Comment se tue en nous l'amour : trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l'amour, l'indignation le brise, et on arrive ainsi à l'indifférence finale." [Charles-Augustin Sainte-Beuve]

"Il y a pire que la haine ; il y a l'indifférence." [Yvon Deveault]

"A l'oubli succède l'indifférence de l'oubli comme un écho muet qui prolonge la durée et augmente l'espace de l'oubli." [Jacques Ferron]
Extrait de L'amélanchier

"Libre, c'est le mot que l'on emploie pour les hommes. Des femmes en rupture de mariage ou de liaison, on dit qu'elles sont seules." [Françoise Giroud]
Extrait de Mon très cher amour

22:39 Écrit par Neoarcana | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.